Comment bien gérer les vacances avec son chien

Chouette ! C’est les vacances ! Vacances pour tout le monde, pas question de partir sans son chien d’amour !

C’est un super projet ! Mais comment bien faire ?

Pas d’inquiétude, voici un rapide petit guide !

Pour que les vacances se passent bien, sans tension ni effets indésirables, il est important de ne pas oublier qu’avec un chien, il y a des choses à prévoir, une organisation à mettre en place. Mieux vaut prévenir que guérir (oui, j’aime cette petite phrase ! Je la trouve si juste !)

D’ailleurs, c’est le meilleur moyen de partir le plus sereinement possible et de profiter comme il se doit de vacances toujours bien méritées !

A Vérifier.

Le Lieu des Vacances.

  • Etre sûr que les chiens y sont acceptés, et sous quelles conditions, dans quel environnement,
  • Apprécier l’habitation pour la sécurité du chien : si vous avez un jardin, vérifier qu’il soit bien clôturé avant d’en offrir un accès libre à votre chien, etc.,
  • Repérer les lieux possibles des balades quotidiennes.
  • Se préparer aux tensions éventuelles pour son chien : par exemple, un chien connaissant uniquement un environnement urbain se retrouvant soudain nez à nez avec une vache, un cheval, la mer ou la neige, etc. Ce n’est pas rien comme rencontre ! Que d’émotions à gérer !

Le Moyen de Transport.

En voiture : soit une boîte de transport, soit veiller à ce que le conducteur et les enfants soient bien protégés, par exemple avec un filet de séparation adapté. Ne pas oublier de garder à portée de main la laisse et le harnais. Si le trajet est long, faire une pause toutes les deux heures dans des zones paisibles pour lui proposer de s’hydrater comme d’éliminer. Attention aux ouvertures de portières !!!!

En train : bien vérifier l’ensemble des conditions communiquées sur le site dédié. Par exemple si obligation de muselière, le poids autorisé du chien pour son admission dans le wagon…,

En bateau : toujours le même refrain, bien vérifier les conditions. Par exemple au niveau de la muselière, de l’autorisation de se promener avec son chien ou, au contraire, obligation de le laisser enfermé tout le temps du voyage…,

En avion : voyage compliqué pour un animal. Se renseigner auprès de la compagnie.

Si la destination du voyage est en dehors de la France :

  •  Il est important de vérifier auprès de son vétérinaire ce qu’il est nécessaire d’avoir en terme de vaccins (et du temps que cela prend avec les rappels…), de moyen d’identification etc.
  • Prendre connaissance des règles du pays : par rapport à une quarantaine possible, de ce qu’ils exigent, des conditions quant à l’animal…

Les Petits Plus.

  • Si neige : ne pas oublier de rincer les pattes de votre chien afin d’éviter des brûlures,
  • Si sable et mer : tout comme pour la neige, ne pas oublier de lui rincer les pattes afin d’éviter des brûlures. Si votre chien s’est baigné dans l’eau de mer, c’est également important de le rincer à l’eau douce ensuite,
  •  Préparer ses bagages en amont et ne pas les laisser visibles,
  • Ne pas augmenter la distribution alimentaire ni la distribution d’eau,
  • Prendre les affaires de votre chien : tapis/panier, sa couverture, gamelles, certains jouets, laisse, collier, harnais, marqueur lumineux etc. Cela lui permettra de garder des repères rassurants,
  • S’assurer que votre chien a bien son collier avec nom et numéro de portable (le fixe est inutile si votre chien se perd sur votre lieu de vacances !),
  •  Ne pas l’emmener aux feux d’artifice, ni le laisser dehors à ce moment-là…,
  • Ne pas théâtraliser les départs ni les arrivées pour ne pas mettre votre chien en tension.
  • Les vacances, les retours de vacances ou simplement les trajet eux-mêmes, peuvent constiper le chien. Si cela est le cas, vous pouvez lui proposer de petites sorties régulières, à proximité de votre habitation, dans une zone paisible, sans le brusquer.

 

Comment conclure sinon en vous souhaitant de belles vacances !